DébatsFocus

La Ligue 1 plombe-t-elle nos clubs sur la scène européenne ?

Après l’élimination du PSG en Ligue des champions face à Manchester City (0-1), un constat s’impose sur la santé des clubs français sur l’échiquier européen. Dernier représentant français dans les compétitions continentales, Paris a paru un cran en dessous son adversaire. La Ligue 1 est-elle coupable des parcours décevants de nos clubs en Europe ?

Mardi soir, le PSG a quitté la scène européenne par la petite porte. Éliminé une nouvelle fois avant le dernier carré, le champion de France a livré une prestation collective trop décevante pour prétendre à mieux face à City. « C’est bien beau de sortir des grands matches en début de saison, de faire halluciner tout le monde. Mais une saison, c’est très long. Cela dure dix mois. Et c’est surtout à la fin qu’il faut être performant. » Ce constat accablant est signé Zlatan Ibrahimovic.

Une façon de remettre en cause la stratégie parisienne depuis août dernier ? Oui, Paris a rapidement plié la Ligue 1. L’hégémonie parisienne devait lui servir à aller loin en Ligue des champions, le scénario était limpide. Malgré l’avantage réel d’instaurer une rotation encore plus prononcée cette saison, le Paris SG s’est sabordé. Par ricochets, on peut donc ouvrir le débat sur la légitimité du championnat, tremplin tout sauf idéal pour briller sur l’échiquier européen…

La Ligue 1 tout sauf un bon sparring partner ?

Limiter la question au PSG serait réducteur. Une nouvelle fois cette saison, les clubs français n’ont pas brillé dans les compétitions continentales. Que cela soit l’OL éliminé dès la première phase de la Ligue des champions, ou encore l’AS Monaco qui n’a même pas passé le tour préliminaire ou encore Bordeaux, l’ASSE ou l’OM décevants en Ligue Europa, le niveau des clubs français en coupes d’Europe interpelle. Oui, le PSG possède 28 points d’avance sur son dauphin lyonnais. Une domination incroyable qui met aussi en exergue la faiblesse des oppositions en Ligue 1. Car hormis Paris, on se rapproche du néant. Personne n’est parvenu à suivre cette saison le rythme effréné instauré par les Parisiens. Une adversité trop conciliante pour le club parisien certes, mais pas seulement.

Les autres formations qualifiées en Europe n’ont guère participé à l’amélioration de l’indice UEFA français. La Ligue 1 constituerait-elle une mauvaise répétition avant les matchs européens pour nos clubs ? Il convient de se poser cette question légitime. Parti en Chine cet hiver, Ezequiel Lavezzi confiait s’ennuyer en Ligue 1 et que la Série A italienne demeurait plus attractive. Ultime camouflet pour nos institutions ? L’élimination cruelle du PSG mardi soir démontre aussi une progression minime collectivement par rapport à la saison dernière. Le championnat français ne répond donc pas aux exigences des compétitions continentales. Désormais, il y a urgence à façonner une Ligue 1 attractive sportivement. L’avenir européen de nos clubs en dépend…

Selon vous, la Ligue 1 est-elle un frein pour nos clubs qualifiés en coupes d'Europe ?

Loading ... Loading ...


Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Christophe Jallet, OL, Ligue 1
Article précédent

OL : Jallet va prolonger l’aventure

Article suivant

Stade Rennais : Dembélé sur le départ ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *