Equipe de FranceEuro 2016Focus

Euro 2016 : Sissoko a tout tenté

Brillant dimanche soir face au Portugal (0-1), Moussa Sissoko n’a pu empêcher la défaite des Bleus en finale de l’Euro 2016. Mais le milieu français a marqué les esprits avec une prestation éblouissante.

Didier Deschamps ne doit pas regretter d’avoir fait appel à Moussa Sissoko dans la dernière ligne droite de l’Euro 2016. Déjà convaincant face à l’Islande et l’Allemagne, le milieu de Newcastle a subjugué les observateurs par sa performance étincelante face au Portugal (0-1).

Positionné à droite dans le 4-2-3-1 façonné par Deschamps, Sissoko a martyrisé son adversaire du soir, Raphaël Guerreiro. Son impact physique, ses accélérations foudroyantes et sa percussion auront fait vaciller l’édifice portugais. Et avec un peu plus de réussite, l’ancien toulousain aurait pu marquer.

Euro 2016 : Sissoko est allé au bout de lui-même

Sur ses deux tentatives en première mi-temps, Moussa Sissoko a buté sur un Rui Patricio au combien inspiré dimanche soir. Dans le premier acte, le milieu français a remporté 95% de ses duels, tout simplement éloquent. En seconde période, Sissoko s’est attelé à bien défendre et à prêter main forte à Bacary Sagna quand les circonstances l’exigeaient. Mais le natif du Blanc-Mesnil aurait pu devenir le héros de la nation si sa lourde frappe n’avait pas été sauvée par le portier lusitanien (84e).

Si l’ancien toulousain a légitimement baissé le pied physiquement en prolongations, ce dernier a réalisé un très bon championnat d’Europe. A n’en point douter, le principal protagoniste suscitera l’intérêt de grosses écuries européennes cet été. Relégué en ChampionShip, Newcastle devrait gagner le pactole sur ce coup…


Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Pepe, Ronaldo, Portugal, Euro 2016
Article précédent

Euro 2016 : Inoxydable Pepe

Blaise Matuidi, équipe de France, Euro 2016
Article suivant

PSG : un international sur le départ

1 Comment

  1. 11 juillet 2016 à 11 h 39 min — Répondre

    En tout cas, il faut remercier les bleus pour ce qu’ils nous ot offert pendant un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *