FocusLigue 1

PSG : la mise au point de Thiago Silva

Fustigé pour son manque de leadership lors du naufrage parisien à Barcelone (1-6), Thiago Silva était attendu au tournant face à Monaco en finale de la coupe de la Ligue (4-1). Le capitaine du PSG en a profité pour effectuer une petite mise au point sur le terrain.

Les grands joueurs brillent toujours lors des grands rendez-vous. Thiago Silva n’occultait pas l’évidence quelques secondes avant de pénétrer sur la pelouse du Parc OL samedi dernier. Ironie du sort, « O Monstro » pouvait se refaire la cerise face à l’AS Monaco brillant leader du championnat, en finale de coupe de la Ligue. Car depuis la débâcle parisienne au Camp Nou, l’international brésilien suscitait multiples railleries des observateurs.

Stigmatisé pour sa prestation décevante et son manque d’impact sur ses partenaires, Silva a vacillé. Quoi de mieux qu’une confrontation face à la pépite Kylian Mbappé et ses copains pour faire taire ses détracteurs ? Et dès son premier duel, le défenseur auriverde sort les crocs avec un tacle rugueux sur le joyau tricolore. Une première intervention qui mettait en exergue la volonté farouche du principal protagoniste à s’imposer en patron…

PSG : Thiago Silva solide comme un roc

La suite du match l’attestait, Thiago Silva réalisait une probante prestation. Dominateur le plus souvent dans les airs, sa lecture du jeu et sa science du placement sécurisent les bases arrières parisiennes. Aux moindres errements de ses latéraux, le capitaine du PSG n’hésitait pas à coulisser pour colmater les brèches. Conséquence directe du niveau affiché par Silva, Mbappé a traversé la finale comme un mirage. Mais à la 77e minute, Unai Emery pensait bien devoir finir le match sans son capitaine. L’ancien milanais s’écroulait en se plaignant du genou. Les joueurs parisiens réclamaient même un changement. Thomas Meunier allait donc fouler la pelouse du Parc OL.

Entre-temps, Cardona donnait des sueurs froides au Paris SG avec une tête qui filait juste à côté du montant droit de Trapp (79e). Meunier s’apprêtait à rentrer quand l’international brésilien bien que diminué, confirmait à son entraîneur qu’il achèverait coûte que coûte cette finale ! Cette démarche n’aura échappé à personne. Thiago Silva cloué au pilori pour son extrême fragilité mentale à Barcelone, tord le cou aux idées reçues en revenant sur le pré aider ses copains jusqu’au coup de sifflet final. Non, il ne symbolise pas ce patron en perdition au moindre événement contraire. Oui, courage et abnégation peuvent aussi l’habiter. Cela méritait bien une quatrième coupe de la Ligue consécutive…


Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Javier Pastore, PSG, Ligue 1
Article précédent

PSG : Pastore, ce génie si fragile…

Florian Thauvin, OM, Ligue 1
Article suivant

OM : une réconciliation salvatrice ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *