FocusLigue 1

L’OGC Nice doit-il renoncer à Balotelli ?

Assuré de terminer troisième du championnat depuis sa défaite à Marseille dimanche (2-1), l’OGC Nice prépare déjà la saison prochaine. Avec ou sans Mario Balotelli ?

L’OGC Nice est à la croisée des chemins. Brillant troisième de Ligue 1, le Gym va débuter sa prochaine saison avec un tour préliminaire en Ligue des champions. Et qui dit tour préliminaire, dit vacances estivales écourtées pour les joueurs, et mercato haletant pour les dirigeants. Véritable figure de proue du dernier marché estival niçois, Mario Balotelli cristallise déjà toute l’attention du président Rivère. Car ce qui s’apparentait à un pari jadis, symbolise aujourd’hui une franche réussite pour Nice et l’attaquant italien.

Sa dernière réalisation peu académique face à l’OM (2-1), fut un petit événement pour le buteur transalpin. Avec quinze buts marqués, Balotelli tient son record personnel en carrière. Epanoui comme rarement depuis son arrivée sur la Côte d’Azur, « Super Mario » jouit d’une belle cote de popularité au sein du public niçois mais aussi chez ses partenaires. Et pourtant, les hautes sphères niçoises tergiversent au moment de trancher sur son avenir.

OGC Nice : Balotelli sur le départ ?

Certes, Mario Balotelli s’est distingué contre tous les gros poissons de Ligue 1. Mais ses quinze réalisations inscrites sous le maillot niçois masquent multiples zones de turbulences avec son entraîneur Lucien Favre. Car la gestion quotidienne de « Super Mario » cette saison s’est apparentée à un véritable défi pour le technicien suisse. Souvent obligé de réprimander Balotelli pour son investissement défensif insuffisant, Favre a aussi dû s’adapter à la personnalité atypique du buteur italien. Sans le concéder publiquement, le coach niçois savait pertinemment qu’aligner l’ancien milanais sur le pré rimait souvent avec déséquilibre de son bloc équipe. Mais l’entraîneur du Gym n’occultait pas que son attaquant pouvait en une inspiration géniale débloquer la situation. L’OGC Nice doit-il alors conserver un intermittent du spectacle à la réputation mondiale, ou dénicher la perle rare pour le remplacer ?

Ce mardi, Nice-Matin annonce que l’international transalpin devrait quitter la Côte d’Azur cet été. En effet, le principal protagoniste avait paraphé un contrat d’une saison en août dernier moyennant un salaire mensuel estimé à 450 000 euros. Mino Raiola s’active depuis plusieurs jours pour trouver une nouvelle terre d’accueil à son poulain. Plusieurs écuries espagnoles scruteraient avec attention la situation de l’enfant terrible du football italien, Galatasaray rêve éveillé de le rapatrier en Turquie. Pour Nice, le mercato estival laisse présager du pire. Il y a quelques jours, Paul Baysse a officialisé son départ. Ricardo Pereira prêté par Porto va rentrer au Portugal, et Younès Belhanda retrouvera Kiev en juin prochain. Dans ces conditions, l’OGCN doit-il se résoudre à lâcher Mario Balotelli ?


Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Ricardo Pereira, OGC Nice, Ligue 1
Article précédent

OGC Nice : Ricardo Pereira, l’étoile filante

Bafétimbi Gomis, OM, Ligue 1
Article suivant

Gomis, un enjeu estival pour l’OM !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *