Ligue 1

Nicollin assomme le MHSC !

Battu sèchement dimanche dernier en coupe de France (0-5 face à l’OL), le MHSC débute cette nouvelle année comme il avait achevé la dernière. Furieux après la déroute lyonnaise, Louis Nicollin a tancé publiquement son entraîneur Frédéric Hantz mais aussi la cellule recrutement du MHSC.

L’année 2016 c’était déjà achevée en eau de boudin pour le MHSC. Battu sur le fil par le FC Nantes (0-1), le club héraultais possède désormais trois petites longueurs d’avance sur le FCN premier relégable. Dimanche dernier, Montpellier s’est distingué de fort mauvaise manière en quittant la coupe de France par la petite porte face à l’OL (0-5). Une déculottée qui n’a pas plu du tout au président Nicollin.

Premier visé par le courroux du boss héraultais : l’entraîneur Frédéric Hantz. « Je suis en colère contre mon entraîneur et mon équipe. Je commence à en avoir plein le cul. On n’a pas les moyens de le licencier, mais c’est à lui de faire son boulot. Si tu ne fais jamais jouer un joueur, tu ne peux savoir s’il est bon (allusion faite ici à Kévin Bérigaud), » confiait excédé « Loulou » chez nos confrères de France Bleu Hérault.

MHSC : les menaces de Nicollin

Mais Frédéric Hantz n’est pas seul à être propulsé sur le banc des accusés par Louis Nicollin. La cellule recrutement du MHSC en prend également pour son grade. « On a une cellule recrutement qui ferait mieux d’aller au cirque Pinder, » assène ainsi Nicollin. Ce dernier évoque même une possible relégation en Ligue 2 et songerait à prendre des décisions radicales. « Si on ne passe pas les deux prochains matchs contre Dijon et Metz, on va aller rejoindre nos amis nîmois.

Si on doit descendre en deuxième division et jouer devant 4 000 ou 5 000 personnes qui nous aiment, on ne va pas se mettre martel en tête, y a rien de grave. Mais qu’on reste ou qu’on descende, il faut repenser la cellule de recrutement, en juin ça va bouléguer ! Il faut un grand défenseur et pas que des pipes. On a pris que des pipes et un bon attaquant. On a suffisamment de milieux de terrains, » décrypte ainsi le président héraultais. Ce dernier a également confirmé que Morgan Sanson resterait au MHSC cette saison. Côté arrivées, la piste menant à l’attaquant sud-africain Keegan Doly reste une sérieuse option, la situation pourrait se décanter rapidement.


Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Andy Delort, ASSE, Ligue 1
Article précédent

ASSE : un buteur en approche ?

Ferland Mendy, HAC, Ligue 2
Article suivant

OL : une recrue surprise cet hiver ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *