Ligue 1

PSG : Aurier va-t-il vraiment passer entre les gouttes ?

En mettant huit minutes à entrer sur la pelouse du Moustoir dimanche soir lors du succès parisien (2-1), Serge Aurier a une nouvelle fois défrayé la chronique. Si son manque de professionnalisme a été souligné par les observateurs, le latéral droit ivoirien ne sera pas sanctionné par le PSG.

Au plus fort de la tempête, certaines vertus comme la solidarité s’avèrent une évidence, et pas seulement au PSG. C’est en substance le message que s’est évertué à délivrer Unai Emery à ses joueurs depuis la déroute catalane en Ligue des champions. Mais il faut croire que ce leitmotiv n’a pas été interprété comme il se devait par Serge Aurier. Nous jouons la 73eme minute quand Thomas Meunier jette l’éponge, touché à la cheville. L’international belge croit légitimement que le changement va s’opérer rapidement. Sauf que son calvaire va durer huit minutes… La faute à sa doublure, Serge Aurier coupable de ne pas s’être levé rapidement pour s’échauffer, ce qui a excédé son entraîneur Unai Emery.

Le technicien basque prend son défenseur entre quatre yeux pour une explication de texte musclée. Démarche vaine, puisque l’international ivoirien va pousser le bouchon jusqu’à traîner en longueur pour se mettre en tenue. Sur le pré, Meunier est en souffrance et son remplacement n’interviendra qu’à la 81eme minute. Une scène rocambolesque qui a choqué le microcosme de la Ligue 1. Imaginez un instant que Lorient égalise pendant qu’Aurier ne daigne presser le pas pour entrer sur la pelouse… Les conséquences auraient été catastrophiques pour le Paris SG. Ce que Thiago Silva a sûrement dû préciser au principal protagoniste…

Le PSG ne sanctionne pas Aurier

Après le fiasco face au FC Barcelone, le PSG entamait une opération rédemption auprès de ses supporters mais aussi du football français. Si sa victoire face au dernier du championnat ne rassurera personne dans son contenu, celle-ci aura au moins le mérite de relancer la machine parisienne. Alors forcément, le manque de professionnalisme affiché par Serge Aurier fait désordre. Une nouvelle péripétie dans le parcours parisien du défenseur ivoirien. Car visiblement, Aurier peut s’octroyer tout et n’importe quoi dans son club et ce en toute impunité. Insulter coach et coéquipier de « fiottes », fréquenter la rubrique faits divers pour ses frasques extra sportives…

Sans pour autant craindre le moindre licenciement. La nonchalance d’Aurier serait-elle la goutte d’eau qui fait déborder le vase ? Ce lundi, nombreux attendaient un communiqué du Paris Saint Germain annonçant une sanction à l’encontre de l’ancien toulousain. A l’inverse, cet épisode a été réglé en interne affirme RMC Sport. Unai Emery a reçu son joueur pour lui rappeler ses devoirs et obligations. C’est tout, pour le moment… A Paris, on souhaite avant tout sauver ce qui peut encore l’être et se focaliser sur le championnat. A moins que l’entraîneur espagnol la joue plus fine en écartant Serge Aurier du groupe pour les prochaines échéances parisiennes…L’idylle entre « le bad boy francilien » et le Paris SG toucherait-elle à sa fin ?


Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Kylian Mbappé, AS Monaco, Ligue 1
Article précédent

AS Monaco : Mbappé, précoce sans limites

Javier Pastore, PSG, Ligue 1
Article suivant

PSG : Pastore, ce génie si fragile…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *