FocusLigue 1

PSG : le vestiaire a tranché

Secoué, le PSG doit affronter le mieux possible l’invraisemblable affaire Serge Aurier. Si le club parisien a officialisé la sanction infligée à son latéral droit, une autre plus marquante pourrait frapper l’international ivoirien.

Dimanche matin la consternation s’est emparée du PSG. Le dérapage de Serge Aurier sur les réseaux sociaux a provoqué un gigantesque tollé dans les hautes sphères parisiennes. En insultant son entraîneur Laurent Blanc et certains de ses partenaires, l’international ivoirien a ébranlé l’institution Paris Saint Germain. Une vidéo qui a plongé Nasser Al-Khelaïfi dans une colère noire. Mise au courant des proportions prises par cette démarche tout sauf judicieuse, la direction parisienne a dans un premier temps écarté Aurier du groupe.

L’ancien toulousain ne se trouvait donc pas dimanche matin au centre Ooredoo pour la séance d’entraînement du jour. Une session qui a débuté par un bref discours de Laurent Blanc à ses joueurs sur cette affaire. L’ancien sélectionneur des Bleus n’a pas souhaité s’éterniser sur le sujet, la préparation du match contre Chelsea reste prioritaire. Blanc a précisé à l’ensemble du groupe que le club statuerait sur le cas Aurier dans la journée. Mais l’attitude du défenseur parisien a profondément choqué ses partenaires…

Le PSG va-t-il se séparer de Serge Aurier ?

Dans la soirée, le PSG annonçait via communiqué officiel la mise à pied à titre conservatoire de Serge Aurier et donc son forfait automatique pour la réception de Chelsea mardi en Ligue des champions. Depuis, le joueur s’est lancé dans une « tournée des médias » pour présenter ses excuses au club et aux personnes qu’il a pu offenser… Mais le mal est fait, surtout dans le vestiaire parisien. Selon l’Equipe, les joueurs étrangers qui composent le groupe ont tenu à se faire traduire les insultes proférées par Serge Aurier dans cette vidéo. Zlatan Ibrahimovic fut l’un des principaux instigateurs de cette requête. Une partie du vestiaire ne souhaiterait plus revoir Aurier, certains cadres se sentiraient trahis suite à cette démarche malheureuse.

D’autres joueurs se montreraient plus conciliants à son égard, prétextant un entourage néfaste pour le latéral droit parisien. Avec un comportement si répréhensible, on ne voit pas comment l’ancien toulousain pourrait poursuivre sa carrière au PSG. Cette affaire lui collera à la peau et les dommages collatéraux restent considérables aussi bien au sein du triple champion de France qu’à l’extérieur. En commettant cette faute professionnelle, l’international ivoirien met sa carrière en péril. Désormais, les regards se tournent vers la direction parisienne. Sa gestion du cas Aurier va être scrutée aussi bien par les joueurs que par l’entourage du club. En attendant, histoire de débuter la semaine sur une note positive, le Paris Saint Germain a annoncé la prolongation jusqu’en 2020 de Marco Verratti. Et ça, personne ne s’en plaindra à Paris…

Le PSG doit-il se séparer de Serge Aurier après l'épisode de la vidéo ?

Loading ... Loading ...

Partager
Cédric RABLAT

Cédric RABLAT

Journaliste sportif professionnel, le football constitue pour moi une passion quotidienne. Je souhaite donc vous la faire partager à travers ce site, qui décryptera l'actualité du championnat de France et de l'Euro 2016.

Mathieu Bodmer, OGC Nice, Ligue 1
Article précédent

OGC Nice : Bodmer, l’anti Ben Arfa

Vagner Love, AS Monaco, Ligue 1
Article suivant

AS Monaco : hold-up presque parfait

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *